Appartement [ Louis Feuillade ]

Location d’Appartement [ Louis Feuillade ] à Carcassonne

Appartement de 90 m2 avec vue sur la Cité et sur l’église Saint Gimer de Carcassonne. Cour intérieure de 10 m2.

1 lit Queen-Size 160×200, 1 canapé lit 140×190, lit bébé en supplément

4 à 6 pers.

  • 1 lit queen size 160×200
  • 2 lits individuels
  • 1 canapé lit 140×190
  • Lit bébé (en supplément)
  • 1 salle de bain (douche)
  • Cuisine équipée
  • Linge de maison
  • Connection WIFI gratuite

Les draps et serviettes ne sont pas fournis

  • Face à la Cité de Carcassonne
  • 15 min de l’aéroport

 

icon chateau icon aeroport

icon four icon micro onde icon bouilloire plaque cuisson

GRILLE PAIN seche linge icon lave linge ASPIRATEUR

Histoire :

En 1908, répondant à l’invitation du Syndicat d’initiative local, Louis Feuillade, réalisateur et chef des services du Théâtre et de la prise de vues à la Société des Établissements Gaumont, réalise quatre bandes d’inspiration médiévale dans les décors naturels de la Cité de Carcassonne (Aude) : le Retour du croisé, la Guitare enchantée, Serment de fiançailles et le Remords. Au-delà de l’évocation de la genèse de ces œuvres disparues, grâce à des sources premières, l’auteur questionne deux points particuliers qui annoncent deux mutations importantes dans la fabrication et la médiatisation des productions cinématographiques. Tout d’abord l’évolution des techniques et des métiers du cinéma induits par le développement des tournages en décors naturels en province, dans les années 1906-1910. Ensuite, les stratégies de communication qui commencent alors à se mettre en place autour du cinéma.

Le cas de Carcassonne en offre deux, différentes et complémentaires : l’usage de la carte postale comme premier support visuel destiné à promouvoir les nouveautés cinématographiques ; l’utilisation, par les collectivités territoriales, du cinéma comme outil de valorisation de leur patrimoine.